Vous êtes ...

Modifiez votre profil pour profiter d’un contenu adapté à votre besoin

La Mgéfi réaffirme sa politique d’égalité professionnelle

egalte professionnelle

Une politique de qualité de vie au travail, de diversité et d’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes qui continue à porter ses fruits !

La Mgéfi et les partenaires sociaux ont souhaité prolonger l'accord initial dans toutes ces dispositions compte tenu de la jeunesse de l'accord (à peine 1 an) et de la performance des indicateurs.

Une volonté de réaffirmer leur engagement afin de garantir l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes et de favoriser le développement de la mixité.

Cet accord fixe les objectifs de progression et les actions permettant de les atteindre dans 6 domaines d’actions, alors que l’article R. 2242-2 du Code du travail n’impose d’agir, a minima, que dans 3 domaines d’action pour les entreprises de moins de 300 salariés et 4 pour celles de 300 salariés et plus. Une façon de souligner un engagement fort et une volonté de faire de la Mgéfi une entreprise juste dont les valeurs se traduisent par des mesures qui vont au-delà de ses obligations légales.

L’index égalité professionnelle MGEFI :

Déclarée grande cause nationale du quinquennat par le président de la République, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes passe par une mobilisation de tous. Le ministère du Travail agit pour en finir avec les inégalités salariales entre les femmes et les hommes et pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles.

Dans le cadre du décret n° 2019-15 du 8 janvier 2019 les entreprises d’au moins 50 salariés ont l’obligation de publier un index d’égalité femmes – hommes.

L’Index, sur 100 points, se calcule à partir de 4 à 5 indicateurs selon que l’entreprise fait moins ou plus de 250 salariés :

  • L’écart de rémunération femmes-hommes,

  • L’écart de répartition des augmentations individuelles,

  • L’écart de répartition des promotions (uniquement dans les entreprises de plus de 250 salariés),

  • Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité,

  • La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.

Compte-tenu des éléments ci-dessus, la Mgéfi obtient un index de 87 / 100 au titre de l’année 2020 (contre 89/100 au titre de l’année 2019) grâce à ses différentes politiques de rémunération mises en place depuis sa création, ainsi que les mesures prises en application des différents accords relatif à l’égalité professionnelle, qui ont permis de réduire une grande partie des disparités salariales entre les femmes et les hommes à caractéristiques observables identiques.

Jeudi 25 février 2021