Vous êtes ...

Modifiez votre profil pour profiter d’un contenu adapté à votre besoin

Usage responsable du numérique

Comment protéger nos données personnelles ?

Header - article - protection des données

À l’ère du « tout numérique », il est presque inévitable de ne pas partager nos données personnelles en ligne, que ce soit par choix via les réseaux sociaux, les sites d’achats ou pour traiter des demandes administratives. Mais ces comportements ne sont pas sans risques.

Piratage, hameçonnage, utilisation frauduleuse… les occasions de voir nos informations être volées et utilisées à mauvais escient se multiplient. Bien qu’il soit utopique d’imaginer être totalement tranquille sur le net tant les moyens sont nombreux pour porter atteinte à notre sécurité, certaines pratiques simples, mais efficaces, à adopter au quotidien peuvent constituer un premier palier de protection.


Qu’entend-t’on par « données personnelles » ?

Il s’agit de toutes les informations se rapportant à une personne physique identifiée ou identifiable. Par exemple : nom, prénom, adresse personnelle, adresse mail, numéro de carte d’identité, photographie, empreinte, données de santé, cookies (traceurs de navigation permettant d’analyser la navigation, les déplacements et les habitudes de consultation ou de consommation), etc. Certaines données très sensibles peuvent en effet donner lieu, par exemple, à de la discrimination ou du harcèlement.


Qu’est-ce qu’un cookie ?

On ne peut pas passer à côté des autorisations qui nous sont demandées quasiment à chaque fois que nous nous rendons sur un site internet. On sait qu'ils existent mais connaissons-nous vraiment leur réelle utilité ? Les cookies sont de petits fichiers qui sont insérés sur votre ordinateur par le site web, l’application que vous utilisez ou par la publicité que vous affichez. Ces fichiers vont enregistrer des informations vous concernant : un pseudo, votre âge, certaines habitudes de navigation etc. Ces données sont ensuite collectées et analysées afin de faciliter votre navigation ou vous proposer des publicités qui vous correspondent.

Les bonnes pratiques à adopter pour plus de sécurité

Quand on sait qu’il suffit de se connecter à internet avec son ordinateur ou son smartphone, de visiter des sites ou d’utiliser des applications pour transmettre ses données, la meilleure chose à faire pour se protéger, reste d’adopter ces bonnes pratiques :

  • Attention aux logiciels malveillants et aux faux sites : Installez uniquement des logiciels depuis des sites fiables ou, si vous installez un logiciel depuis une source externe, faites-le uniquement si vous connaissez le propriétaire.

  • Smartphone, sécurisez vos connexions : Supprimez la géolocalisation dans les paramètres de réglage. Activez-la uniquement si vous en avez besoin. Lorsqu’on vous propose de partager vos données (contacts, photos, etc.), refusez systématiquement.

  • Soyez vigilant avec les connexions publiques : Lorsque vous vous connectez à un réseau wifi public (aéroport, gare ou café), vos données peuvent être interceptées. Dans cette situation, ne faites pas d’achats, ne rentrez pas vos coordonnés bancaires et ne vous connectez pas à votre boîte mail ou tout autre site sur lequel vous avez des informations personnelles.

  • Prudence avec vos achats sur internet : Assurez-vous que vous faites vos achats sur un site sécurisé dont l’adresse commence par « https:// ». Un symbole de cadenas fermé doit se trouver à gauche de l’adresse ou dans la fenêtre du navigateur. N’enregistrez jamais vos coordonnés bancaires sur les sites d’achat en ligne.

  • Gare au piratage : Les pirates informatiques redoublent d’ingéniosité lorsqu’il s’agit de voler des informations personnelles sensibles. Mettez à jour l’antivirus, les logiciels que vous utilisez et activez un pare-feu.

  • Attention aux liens suspects : Le phishing est une technique qui consiste à vous faire croire que vous êtes en contact avec une relation connue de manière à vous soutirer des données sensibles (numéro de CB, mot de passe…) via un lien reçu par courriel ou SMS. Attention donc aux courriels douteux dont les extensions sont suspectes telles que .exe, .bat, .Ink, .vbs et qui sont truffés de fautes d’orthographe !

  • Créez un mot de passe efficace : Il ne doit rien dire de vous et comporter 12 caractères (des chiffres, des lettres, des majuscules et minuscules, des caractères spéciaux et des signes de ponctuation). Renouvelez-le régulièrement sur les sites des banques, par exemple, où des données sensibles sont stockées.

  • Soyez prudent sur les réseaux sociaux : Pour éviter les mauvaises surprises, soyez méfiant et gardez certaines informations absolument confidentielles, ne dévoilez pas votre vie privée sur internet, ne partagez pas vos informations avec n’importe qui et prenez le temps de régler les paramètres de confidentialité de votre profil : les profils publics sont à bannir ! N’utilisez pas le même mot de passe que celui de votre messagerie électronique et pensez à cliquer sur « Déconnexion » quand vous quittez un site.

Les articles sur le
même thème