Vous êtes ...

Modifiez votre profil pour profiter d’un contenu adapté à votre besoin

Sport Santé

Êtes-vous prêts à entrer
dans la danse ?

danser c'est bon pour la santé

Êtes-vous prêts à entrer dans la danse ?

À la fois un art et un sport, la danse permet de bouger tout en laissant son corps s’exprimer sur la musique. En plus de ses bienfaits physiques, cette activité ludique a le pouvoir de booster notre cerveau.

Seul, en couple ou en groupe, sur pointes pour les danseurs classiques, en chaussures à talons pour les danses de salon ou encore équipés de santiag pour les aficionados de la country, la diversité de la danse lui permet de conquérir un vaste public. Si chaque discipline a ses spécificités, toutes ont pour point commun de conduire les pratiquants à se mouvoir au rythme de la musique, ce qui est plus que positif pour leur santé.

Un cardio au top

La danse est une activité complète qui mobilise l’intégralité du corps. En termes de dépense énergétique, elle est au minimum équivalente à la marche ou la bicyclette – elle peut être aussi plus intense selon la discipline – et favorise la perte de poids. Elle a par ailleurs les mêmes effets qu’une activité d’endurance : elle muscle le cœur, augmente les capacités respiratoires et tonifie les muscles ; que des avantages pour la santé cardiovasculaire. Bonus : elle n’agresse pas les articulations et participe à la consolidation du squelette.

Cette activité est également excellente pour la souplesse, l’équilibre et la coordination. Ces trois paramètres sont particulièrement utiles pour les personnes âgées puisqu’ils permettent de maintenir, voire d’améliorer, la mobilité et, ainsi, de prévenir le risque de chute.

Lutter contre le déclin cognitif

Mais ce n’est pas tout car sa pratique stimule aussi le cerveau. Ce dernier est sollicité par les danseurs pour enchaîner les pas. Anticipation, attention, concentration et mémoire sont donc nécessaires. Les sens aussi sont en éveil : le toucher, la vue et… l’audition bien sûr, grâce à la musique qui sert de point d’ancrage pour adopter le bon rythme et s’adapter aux nuances de la partition. Toutes ces sollicitations permettent au cerveau de maintenir les connexions entre les neurones, d’en créer de nouvelles et de développer les capacités cognitives. C’est cette plasticité cérébrale qui participe à lutter contre le déclin cognitif.

Un plaisir avant tout

Autre avantage de la danse : elle permet de se dépenser de manière ludique tout en se faisant plaisir. Et ça, c’est bon pour le moral ! Elle fait baisser le niveau de stress et l’anxiété mais également le niveau de douleur grâce, notamment, à la libération d’endorphines, l’hormone du bonheur. Elle est également un véritable moyen de socialisation : elle donne l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de développer la communication avec les autres. Retrouver chaque semaine son ou sa partenaire ou son groupe pour danser ensemble participe aussi à maintenir la motivation pour poursuivre l’activité sur le long terme. Il semblerait même que rares sont les danseurs qui abandonnent en cours d’année ; un argument de poids pour ceux qui ont tendance à se lasser rapidement des activités physiques.

Accessible à tous

Tous ces bienfaits sont valables quel que soit le type de danse : classique, tango, valse, hip-hop, bachata, lindy hop, madison, afro danse… À chacun de choisir en fonction de ses goûts et de sa forme physique. Il faut dire que la danse est accessible à tout âge, des tout-petits aux seniors, des sportifs aguerris aux personnes sédentaires en passant par celles qui souffrent d’un handicap ; les contre-indications sont rares. Et même si vous pensez avoir deux pieds gauches ou ne pas avoir le rythme dans la peau, vous pourrez quand même passer un bon moment et vous voir progresser en quelques cours. C’est là le véritable atout de la danse : son universalité.

Les articles sur le
même thème

Sport Santé , Guides pratiques et quiz
Activité physique à