Vous êtes ...

Modifiez votre profil pour profiter d’un contenu adapté à votre besoin

Sport Santé

Evaluez votre condition physique

Evaluez votre condition physique

Avant de faire du sport, pensez-vous que votre condition physique actuelle vous le permet ? Et, par extension, vous permet-elle d’assurer sereinement une activité professionnelle physiquement exigeante ? Faites le tour de votre condition physique en quelques tests.

Évaluez vos capacités cardiovasculaires grâce au test de Ruffier-Dickson

Le test de Ruffier-Dickson (RD) permet d’apprécier la récupération générale (cardiovasculaire, respiratoire…) après un effort. Il repose sur la prise des pulsations cardiaques au repos, quelques secondes, puis une minute après un effort.

  1. Prenez d’abord votre pouls de repos (P1) sur 15 secondes et multipliez-le par 4 pour le ramener sur une minute.

  2. Pratiquez ensuite 30 accroupissements, en 45 secondes, bras tendus vers l’avant, buste droit, pieds joints, fléchissez les genoux, et reprenez votre position debout. Prenez immédiatement votre pouls à la fin des flexions (P2) pendant 15 secondes et multipliez-le par 4 pour le ramener sur une minute.

  3. Puis reprenez votre pouls une minute après la fin de l’effort (P3) pendant une minute. L’indice de RD est égal à (P2 - 70) + 2 x (P3 - P1), le tout divisé par 10.


Entre 0 et 3, votre condition physique est excellente

Entre 3 et 6, vous êtes en bonne condition physique

Entre 6 et 8, votre condition est considérée comme moyenne

Au-delà de 8, votre condition physique est médiocre et il faut vous tourner vers un sport de faible intensité pour assurer une bonne reprise.


Estimez votre corpulence en calculant votre IMC

Combiné à un régime alimentaire, le sport est une aide essentielle à la perte de poids. Pour autant, les sports dits « en charge » (course à pied, sports de ballon, tennis…) nécessitent de perdre un peu de poids, sans quoi il existe un risque d’abîmer ses articulations. D’où l’intérêt de l’indice de masse corporelle, ou IMC, qui permet d’apprécier un surpoids éventuel. Je trouve que ce n’est pas nécessaire personnellement puisqu’on donne le calcul après

Comment calculer votre IMC ?

IMC = Poids en kg / (taille en m x taille en m). Par exemple, une personne mesurant 1,80m et pesant 75 kg calculerait son IMC ainsi : 75 / (1,80 x 1,80). Son IMC est de 23,15.

Pour les adultes (ne concerne pas les seniors, les enfants, les femmes enceintes et les sportifs) :

Moins de 16,5 : on parle de dénutrition.

De 16,5 à 18,5 : il s’agit de maigreur.

Entre 18,5 et 25 : l’IMC est considéré comme normal.

Entre 25 et 30 : on parle de surpoids.

Au-delà de 30 : il s’agit d’une obésité.


Évaluez votre force

La force musculaire est essentielle dans de nombreux sports et activités professionnelles. Être suffisamment musclé protège des blessures. Rien ne vaut les pompes pour explorer la force de la partie supérieure du corps et, à un degré moindre, celle des membres inférieurs.

Mains en appui sur le sol, écartées d’une largeur d’épaule, jambes tendues, pointes au sol, effectuez le plus de pompes possible en une minute sans cambrer le dos, en descendant la poitrine jusqu’à ce qu’elle effleure le sol.

Plus de 15 pompes en une minute, votre force est excellente.

De 11 à 14, votre force est moyenne.

10 pompes ou moins, votre force est médiocre. Vous devez renforcer votre musculature avant d’envisager un sport musculairement exigeant.

Les articles sur le
même thème

Sport Santé
Travaillez votre
Sport Santé
Bien pratiquer po
Sport Santé
Toutes les occasi