Vous êtes ...

Modifiez votre profil pour profiter d’un contenu adapté à votre besoin

Société

Les jeunes aidants, ces invisibles

Header - Article - Jeunes aidants

Vous l’ignorez sûrement : sur les 11 millions de proches aidants français, 8 % seraient âgés de moins de 25 ans. En France, l’accompagnement spécifique de ces jeunes a du retard. C’est pourquoi il est essentiel d’en parler pour faire du bruit et ainsi aider à la reconnaissance de leur situation et favoriser le développement d’aides appropriées à ce public déjà fragile.

On considère comme jeune aidant, un adolescent ou un jeune adulte qui est présent au quotidien pour aider un membre de sa famille ou de son entourage qui est malade, en situation de handicap ou de dépendance. Ou qui est amené à faire pour lui-même ou pour des membres de sa famille des tâches qui découlent de la situation du proche aidé (questions financières, démarches administratives, tâches domestiques…).

Même si certains sont fiers de ce qu’ils font, cette charge de tous les jours a un fort retentissement sur leur santé physique et psychique (fatigue, sommeil perturbé, stress, mal de dos…), leur vie sociale (sentiment de passer à côté de leur jeunesse, isolement, stigmatisation…) et leur scolarité (retards/absences, défaut de concentration…).

« Nous les jeunes aidants, on a tendance à se fondre dans la masse ; l’air de rien, vous ne voyez aucune différence avec les autres, et pourtant nous sommes différents. Nous avons des responsabilités que tout le monde n’a pas à cet âge-là. »

Mariama, 17 ans, aidante de sa mère atteinte de polyarthrite

« Je suis toujours inquiet pour ma mère quand je suis loin » ; « c’est vrai, je me sens parfois décalé par rapport à mes copains. Ils font plein d’activités sportives, ils partent en vacances…J’aimerais bien pouvoir faire comme eux. Un jour, pour mon travail ou mes études, je devrai peut-être partir loin de chez moi. Mais je préfère ne pas y réfléchir. »

Mohamed, 14 ans, dont la mère souffre de fibromyalgie et d’algodystrophie

Lumière sur les jeunes aidants

Une enquête Novartis – Ipsos* réalisée en 2017 auprès de 500 jeunes aidants, âgés de 13 à 30 ans, lève le voile sur la situation fragile de ces jeunes aidants et sur leur besoin d’aide et d’écoute, comme le révèle cette infographie :

Cliquez ici pour agrandir

Image
Stats Jeunes Aidants

Jeunes aidants : comment se faire aider ?

Trouver une écoute attentive

Vous êtes vous-même jeune aidant (ou vous souhaitez conseiller un jeune de votre entourage) ? Ne restez pas seul et parlez de ce que vous vivez avec des personnes autour de vous. Voici quelques conseils :

  • Trouvez une oreille attentive auprès de personnes de confiance (amis, voisins, enseignants, membres de votre famille) ;

  • Dans la sphère scolaire, n’hésitez pas à aller voir l’infirmière, l’assistante sociale ou un encore un assistant d’éducation pour lui parler de votre situation. Ils sont aussi là pour ça, pas d’inquiétude !

  • Dans votre ville ou une ville voisine, il y a certainement des PIJ (Point information Jeunesse), des Missions locales ou un Centre communal d’action sociale (CCAS) où vous pourriez trouver des professionnels qui pourront vous écouter et vous accompagner.


L’association nationale Jeunes AiDants Ensemble (JADE)

Cette association propose des réponses innovantes aux besoins des jeunes aidants et de leurs proches aidés. Par exemple avec des ateliers « cinéma-répit », des séjours de répit et de création audiovisuelle.

Elle met aussi en œuvre des dispositifs d’accompagnement pour prévenir les risques psycho-médico-sociaux liés à leur situation : décrochage scolaire, négligence de soins, désinsertion sociale.

Pour en savoir plus


La Mgéfi peut vous accompagner

Votre mutuelle se mobilise pour le soutien des aidants au quotidien, grâce aux services Mgéfi Assistance inclus dans votre garantie Santé : solutions de répit, auxiliaire de vie, aide à domicile…

En savoir plus sur notre service d’assistance


Le saviez-vous ? Votre mutuelle d’action sociale peut aussi vous aider.

L’action sociale est comprise dans votre couverture santé – prévoyance Mgéfi. Selon votre administration d’appartenance, la MASFIP, la Mutuelle des Douanes ou la Mutuelle de l’Insee, sont là pour vous soutenir en cas de difficultés liées à votre rôle d’aidant.

* Étude réalisée du 2 au 10 juin 2017 par Novartis et Ipsos : « Qui sont les jeunes aidants aujourd’hui en France ? » avec l’Association française des aidants, Jeunes aidants ensemble et l’Association des paralysés de France.

Les articles sur le
même thème