Vous êtes ...

Modifiez votre profil pour profiter d’un contenu adapté à votre besoin

Santé environnementale

La pollution extérieure

pollution exterieur sources

Chaque jour, un adulte inhale 10 000 à 20 000 litres d’air composé en moyenne à 99% d’oxygène et d’azote. Cet air peut également contenir divers polluants pouvant être néfastes pour la santé. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la pollution de l’air est le principal risque environnemental pour la santé. Ainsi, l’exposition à la pollution de l’air extérieur conduit chaque année au décès d’environ 4,2 millions de personnes dans le monde, dont 482 000 estimés dans les 53 pays de la zone Europe de l’OMS.

Les effets des épisodes de pollution sur la santé

Les conséquences d’une exposition à la pollution extérieure, qu’elle soit de quelques heures ou de plusieurs jours, peuvent aller de simples irritations des voies respiratoires ou oculaires, de crises d’asthme, à de graves troubles cardio-vasculaires et respiratoires pouvant entraîner des décès.

Il faut savoir que l’impact sanitaire de la pollution de l’air est dû à l’exposition tout au long de l’année, aux niveaux moyens de pollution et non aux pics annoncés occasionnellement dans l’année.

Les sources de pollution

La pollution de l’air est un mélange complexe, en évolution constante, de polluants qui peuvent être :

  • Chimiques, comme par exemple l’ozone, le dioxyde et les oxydes d’azote, le dioxyde de soufre, les métaux (arsenic, plomb), certains composés organiques volatils (COV) comme le butane, l’éthanol ou le benzène, ou encore des hydrocarbures (hydrocarbures aromatiques polycycliques) présents dans le charbon, le pétrole, ou provenant de la combustion des carburants ou du bois ;

  • Physiques, comme les particules fines, des poussières constituées d’une multitude de composants chimiques ;

  • Biologiques, tels que les pollens et les moisissures.

Des applications utiles

Des applications iPhone et Androïd à télécharger pour mesurer la qualité de l’air où que vous soyez :

Retrouvez l’indice européen sur votre téléphone mobile grâce à l’application « Air quality in Europe » et au mini site airqualitynow.mobi et comparez la pollution atmosphérique de plus de 100 villes en Europe dont une quarantaine en France.

L'Air Report aide ceux qui souffrent de la pollution à agir au bon moment pour moins s'exposer... et mieux respirer en ville !
Cette météo urbaine de la qualité de l'air, basée sur l'open data et l'intelligence artificielle, est disponible dans 200 grandes villes du monde et dans une quarantaine de pays.

Le RNSA met à votre disposition une application d'alertes polliniques vous permettant de consulter les niveaux d’alertes par département des pollens.

Les articles sur le
même thème