Vous êtes ...

Modifiez votre profil pour profiter d’un contenu adapté à votre besoin

Différenciez l’ostéopathie de la chiropraxie

Article Ostéopathie

La chiropraxie et l’ostéopathie sont des méthodes thérapeutiques manuelles non-médicamenteuses. Qu’est-ce qui différencie ces deux pratiques ?

Ostéopathe : une vision globale de la santé

L'ostéopathie part du principe que toutes les parties du corps sont reliées entre elles. Un dysfonctionnement peut être localisé à un endroit autre que celui où la douleur se manifeste. L’ostéopathe traite de problèmes fonctionnels, tels que les douleurs vertébrales ou articulaires, les traumatismes musculaires, les tendinites, les vertiges et les maux de tête.

Pour cela, il travaille sur le corps dans son ensemble : la colonne vertébrale, les articulations, les ligaments, les muscles, les viscères et même le crâne, grâce à des techniques de pression, d’élongation ou de torsion pour faire disparaître les blocages à l’origine des maux.

La formation des ostéopathes peut varier de 3 à 6 ans. Il existe environ 75 écoles d’ostéopathie et une myriade de formations dont des diplômes universitaires. En moyenne, on estime que la plupart des bonnes écoles dispensent entre 4 200 et 5 000 heures de formation.

A noter que depuis la publication du décret du 14.09.2014, les établissements de formation en Ostéopathie doivent obligatoirement déposer une demande d'agrément auprès du Ministère de la santé.
Lien pour texte souligné :


Le chiropracteur : le spécialiste de la colonne vertébrale


Le chiropracteur est un spécialiste de la colonne vertébrale. Son recours est principalement indiqué pour détecter et corriger la subluxation de la colonne vertébrale, c’est-à-dire un endroit dans la colonne vertébrale où le mouvement est restreint ou les os (vertèbres) sont désalignés. Ses manipulations portent sur une zone restreinte. Celles-ci sont à 90% des manipulations vertébrales. Cela dit, il travaille également sur les articulations et les muscles.

Par ailleurs, le chiropracteur a le droit de traiter ce qui est fonctionnel mais aussi pathologique. Dès lors, il est autorisé à manipuler un patient souffrant d’une sciatique ou d’une hernie discale, contrairement à l’ostéopathe. De même, le chiropracteur est le seul praticien non-médecin, à avoir le droit de pratiquer des manipulations sur les cervicales (craquements), avec vecteurs de force, sauf s’il y a un certificat médical de contre-indication.

La formation de chiropracteur est standardisée à l’échelle internationale. Elle garantit une qualité de prestation égale entre tous les chiropracteurs. Il n’existe qu’une seule école de chiropracteurs en France, l’IFEC (Institut Franco-Européen de Chiropratique). Elle dispense 5 500 heures de formation réparties sur 6 ans. La France compte 700 chiropracteurs.

Il est important de savoir que ces deux pratiques ne sont pas encore remboursées par la Sécurité sociale, toutefois certaines mutuelles comme la Mgéfi peuvent prendre en charge une partie de la dépense.

La Mgéfi propose en effet un forfait annuel pour les médecines alternatives (ostéopathie, chiropractie, sophrologie, acupuncture, psychologie...) fonction du niveau de couverture santé choisi.

Pour en savoir plus la prise en charge Mgéfi,  consultez nos règlements mutualistes  ou contactez un conseiller.

Vendredi 12 février 2021

Les articles sur le
même thème

Médecines douces
La sophrologie
Mardi 10 novembre 2020