Vous êtes ...

Modifiez votre profil pour profiter d’un contenu adapté à votre besoin

Maladies chroniques

La consommation d'alcool peut vite devenir excessive

Alcool

L’impact physique et psychologique de l'alcoolisme peut être grave et parfois irréversible. Il peut agir sur la santé des buveurs (cancers, maladies cardiovasculaires, cirrhose du foie…) tout au long de leur vie, mais aussi avoir des conséquences négatives sur leurs vies sociale et professionnelle : perte d’emploi, tensions avec l’entourage, voire délinquance…

Une consommation régulière et excessive d’alcool est également un facteur de risque majeur de survenue d’accidents mortels de la route et de violences familiales.

Mieux vaut prévenir ...
Pour une consommation modérée, Santé Publique France conseille de ne pas dépasser 2 verres d’alcool par jour et 10 par semaine ainsi que de ne pas consommer du tout d’alcool 2 fois par semaine.

Dans un certain nombre de situations, il est fortement recommandé de ne pas consommer d’alcool :

  • Pendant toute la durée de la grossesse et de l’allaitement,

  • Pendant l’enfance, l’adolescence et toute la période de croissance,

  • Quand on conduit un véhicule ou une machine,

  • Quand on exerce une activité qui nécessite de la vigilance,

  • Quand on prend certains médicaments (voir la notice),

  • Au cours de certaines maladies aiguës ou chroniques (hépatite, pancréatite, épilepsie, etc.).

Testez-vous

Besoin d’aide ou d’orientation ?

Lundi 12 octobre 2020

Les articles sur le
même thème

Maladies chroniques
Bien dans sa tête
Lundi 18 janvier 2021
Maladies chroniques
Sida : En quête d
Mardi 24 novembre 2020
Maladies chroniques
Quand les chiens détectent le cancer du sein
Jeudi 29 octobre 2020