Vous êtes ...

Modifiez votre profil pour profiter d’un contenu adapté à votre besoin

Les addictions

Addicto’Med, pour lutter contre l’accoutumance aux benzodiazépines

Addictomed Lute contre l'accoutumance

Appelés généralement calmants ou tranquillisants, les benzodiazépines regroupent une vingtaine de médicaments (anxiolytiques, somnifères, anticonvulsivants ou encore myorelaxantes) délivrés sur prescription médicale. Ils sont généralement indiqués pour aider à lutter contre le stress, l’anxiété et l’insomnie. Mais, face au risque d’accoutumance, la durée et le dosage du traitement doivent être les plus courts possible.

Peut-on être dépendant aux benzodiazépines ?

Oui, au-delà de 4 à 12 semaines de traitement, les benzodiazépines entraînent une dépendance physique et mentale et une baisse d’efficacité. La dépendance s’installe quand il devient nécessaire d’augmenter la dose de médicaments pour obtenir le même effet ou quand il devient difficile de s’en passer. Pour arrêter un traitement, il est indispensable de consulter un médecin qui établira un rythme de réduction de prise des médicaments afin d’éviter l’apparition d’un syndrome de sevrage. En cas d’arrêt trop rapide, de sérieux symptômes liés au sevrage peuvent en effet se produire.

La population Urops directement concernée

Il a été constaté une consommation importante de benzodiazépines chez les assurés sociaux d’Urops. C’est pourquoi, elle a souhaité en faire un sujet de prévention au travers d’un site internet d’information scientifique www.addictomed.fr afin :

  • d’améliorer les connaissances des assurés sur le sommeil et l’anxiété,
  • de mieux comprendre le phénomène et les risques d’accoutumance,
  • de vérifier si le somnifère ou l’anxiolytique prescrit est susceptible de créer une accoutumance. Si c’est le cas, d’évaluer le niveau de dépendance à ce médicament et d’orienter vers le médecin traitant.

Urops pour préserver la santé des agents de la Fonction publique

L’Union du Régime Obligatoire et Prévention Santé (Urops), anciennement MFP Services, est une union de mutuelles de fonctionnaires, dont la Mgéfi fait partie. Elle gère aujourd’hui la prévention santé d’1,5 million d’assurés fonctionnaires (assurés sociaux et ayants droit). Urops est aujourd'hui devenue un acteur de prévention santé du régime obligatoire dédié aux fonctionnaires en organisant des actions de prévention de terrain auprès des agents publics afin de renforcer la prévention en milieu professionnel : vaccination antigrippale, dépistage du diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires, dépistage bucco-dentaire et insuffisance rénale… Elle a également élaboré et mis en place des outils et des supports sur les risques et enjeux de santé publique, comme la résistance aux antibiotiques, la polymédication ou l’accompagnement et l’écoute.

Pour en savoir plus www.urops-prevention.fr