Vous êtes ...

Modifiez votre profil pour profiter d’un contenu adapté à votre besoin

Le 100% Santé dentaire comment ça marche?

100% santé dentaire mgefi

Le panier de soins 100% Santé dentaire ou Reste à charge 0 (RAC 0) intégralement remboursé par l’Assurance Maladie et les complémentaires santé, sans reste à charge donc pour le patient. Il couvre les besoins les plus courants en prothèses : inlay-core, couronnes, bridges. Mais tous les soins prothétiques ne sont pas inclus dans ce panier de soins. Lesquels dépendent du matériau utilisé, de la localisation de la dent et du type de prothèse.

Plus précisément, sont intégralement pris en charge :

  • les couronnes céramo-métalliques et céramiques monolithiques hors zircone, pour les dents visibles (incisives, canines et premières prémolaires) ;

  • les couronnes céramo-monolithiques en zircone, pour ces mêmes dents visibles ainsi que les deuxièmes prémolaires ;

  • les couronnes métalliques, pour toutes les dents ;

  • les bridges métalliques ;

  • les bridges céramo-métalliques, pour les incisives.

Ce panier de soins comprend également les prothèses inlays-core et les couronnes transitoires (liées aux couronnes définitives) et les prothèses amovibles à base résine.

Outre ce panier 100% Santé, deux autres sont proposés :

  • Le panier aux tarifs maîtrisés, qui comprend des soins prothétiques dentaires aux tarifs encadrés et plafonnés. Son reste à charge est modéré.

  • Le panier de soins aux tarifs libres, qui permet au praticien et au patient de choisir librement les techniques les plus innovantes ou de répondre à des exigences esthétiques particulières (couronnes céramo-céramiques, par exemple) sans plafonnement de tarifs. Le reste à charge est alors libre et le remboursement dépendra de la couverture de la complémentaire santé du patient.


Depuis la réforme, les chirurgiens-dentistes doivent donc proposer trois devis différents à leurs patients, en expliquant les avantages et inconvénients de chacun. Libre au patient de choisir celui qui lui convient le mieux. Outre l’idée de faciliter l’accès aux soins, les pouvoirs publics entendent ainsi inciter les professionnels de santé dentaire à davantage de prévention et de soins courants, dits conservateurs.

Mieux comprendre le reste à charge 0

URL de Vidéo distante